Page d'accueil
Partager :
Menu
Sentiers & Découverte

Sentiers & Découverte

« En tout chemin me rencontre » est la devise que l'on retrouve sur le blason de La Bernardière, expliquant parfaitement le rôle commercial joué depuis le moyen-âge par cette commune appartenant aux « Marches de Bretagne et du Poitou ».
Aujourd'hui, La Bernardière vous propose de partir à sa découverte en empruntant les deux itinéraires de randonnées que sont « Le Pas Clissonnais » et « La Margerie ».

Le Pas Clissonnais.

(Circuit orange 4 km)

Départ de la Mairie, descendre en direction de Cugand et prendre à gauche la route qui conduit à l'Epinassière.

S'arrêter au calvaire dit de la Croix du Houx, prendre tout droit le chemin appelé "Le Pas Clissonnais ou Pâtissonnais" autrefois principal accès de la Bernardière à Clisson. Sur la droite, découverte du "Maingot", ruisseau formant la limite entre les communes de Cugand et la Bernardière. Juste avant d'arriver au village de la Palaire (Cugand), Tourner à gauche pour rejoindre l'Epinassière.

En Direction de l'Epinassière, une curiosité: "la pierre au couteau'', la légende locale prétend qu'autrefois on y faisait des sacrifices.

Arrivé au village de l'Epinassière, où il est à noter que des dents et des côtes de requin furent trouvées, prendre à droite le chemin qui mène au petit bois dit ''le Carrouet''.

Prendre à gauche le sentier de ''l'Auvergne'' jusqu'à la route de Saint Hilaire de Clisson, puis tourner à gauche et suivre la route.

Rejoindre par le premier chemin à gauche le village des portes, ancienne entrée de l'agglomération au temps des Romains. Suivre la rue de l'Avenir pour rejoindre le point de départ.

La Margerie

(Circuit jaune 8,5 km, chemin authentique praticable l'été)

Départ de la Mairie, descendre en direction de Cugand pour prendre à gauche la rue de l'Avenir.

Traverser le village des portes, ancienne entrée de l'agglomération au temps des romains et rejoindre la route de St. Hilaire de Clisson, tourner à droite.

A la Croix de l'Auvergne, prendre le chemin à gauche jusqu'au petit-bois, tourner à droite, traverser les champs pour retrouver le sentier qui descend vers le pont de chemin de fer de la Croupillière.

Passer sous le pont et prendre la route en direction du village.

Suivre le balisage jusqu'à un ancien transformateur (vue à droite du moulin de la Morinière de St Hilaire de Clisson).

A la hauteur du transformateur, prendre le chemin à gauche, (dit des muletiers) emprunté autrefois par des ânes pour aller au moulin précité.

Traverser le passage à niveau (ligne Nantes-Bordeaux), pour rejoindre les plessis.

Tourner à gauche et suivre la route. Traverser le ruisseau de la Margerie qui prend sa source à la Musse et se jette dans la Sèvre à Gorges. Dans le village de La Logerie ( l'Ogerie, l'Augerie : différentes orthographes ont été utilisées), village dans lequel fut retrouvée une urne funéraire qui se trouve actuellement au musée archéologique de Nantes.

A l'entrée du village, suivre la route à droite jusqu'au carrefour. Prendre le chemin en face qui nous mène aux quatres chemins.

Au croisement prendre à gauche vers le village de La Rouvraie. Dans le village, emprunter le chemin sur la gauche qui mène au Domaine de la Roche via le lotissement des Vignes Fleuries.

Quitter ce lotissement, puis retour au point de départ par les jardins de la Doline et la rue du Chanoine Bouchet (rue de l'école St Jean au bourg).

Haut de page
Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes